17 mars 2017

Quoi de neuf dans notre massif?


Les beaux jours arrivent déjà, et cela signifie que le plus gros de la saison est deja dernière nous, du moins pour moi : une saison au démarrage tardif encore cette année et un printemps vite doux....bref, la fenêtre de tir entre les chutes de neige et les vacanciers a ete étroite. Cela dit, ça a été l'occasion de suivre tout ca sur la toile et de découvrir de nouveaux venus sur les pyrénées dont je veux vous parler aujourd'hui.



A commencer par le team Fent'askik, basé entre Ariège et PO qui nous fait partager ses sorties, ses journées initiations, ses humeurs et ses belles photos. (page facebook)

Pas loin de là, on retrouve les andorrans, avec leurs rassemblements tantot sur grandvalira, tantot sur Vallnord -Ordino (dont j'ai découvert le domaine cet hiver, whaou !) , il s'agit de telemark club Zenit Andorra et de du team de la boutique Elit esports, à Canillo  que j'ai découvert il y a peu, sans oublier le   Team Andorra

Si l'on reste dans le secteur et on passe en catalogne, Puigcerda reste toujours un vivier du telemark local ,avec l'ouverture cette année de l'école de telemark à la Molina, bien nommée FreeHeelPyrenees

De l'autre coté, le val d'aran n'est pas en reste, puisque après de grands rassemblements  avec la nouvelle association espagnole de telemark, l'an dernier à baqueira, on passe carrément cette année à un festival d'une semaine début avril pour pratiquer telermak et ski de rando sous le nom de Telemark&friends, à ne pas confondre avec leurs homonymes allemands qui sillonent les festivals alpins depuis plus de 15ans.  

on voit bien qu'il y a de l agitation en espagne chez les talons libres, il suffit d'aller skier chez eux pour croiser systématiquement des collegues teleamrkeurs, chose encore rare en france, selon les stations.
 A tel point que les initiatives sont encore nombreuses meme si elles ne sont pas toutes aussi dynamqiues, j'ai decouvert un site en catalan bien nommé Spread Telemark.com (du nom du #spreadtelemark lancé il ya quelques saisons par la revue américaine Télémarkskier.com pour fédérer les telemarkeurs sur les réseaux sociaux....)

N'oublions pas le Lurk Telemark basque et Torocuervo,  toujours aussi dynamique au fil des ans.

Souhaitons leur longue vie et pleins de beaux virages et de belles rencontres !


Aucun commentaire: