16 décembre 2007

Petit comparatif des fixations de Telemark Rando

Aujourdhui tous les fabriquants de fixation de telemark proposent dans leur gamme un modèle dédié à la randonnée. Cet article n'a pas pour but de décerné un prix à la meilleur fixation de l'année, mais de rassembler des informations afin de vous permettre de faire le bon choix !

Rottefella propose un modèle singulier et une "cale":
La non moins révolutionnaire NTN, de nombreux articles en font actuellement son éloge, je ne m'attarderai pas à la commenter:

Poids: 1990 g - hauteur: 30 mm - débattement: ?° - point de rotation: 16 mm
Pas de couteaux proposés !
Toute la documentationde la NTN, et la notice de montageLa cale ! pour tout ce qui ont des fixations Rottefella et qui aimerait la rendre "rando"...mais à priori Rottefella retirerait ce modèle du marché pour donner toutes les chances à la NTN,



Poids: 370 g - Poids avec fix : 2020 g- hauteur: 40 mm - débattement: 55° - point de rotation: 18 mm
Séduisant le concept pour les propriétaire de cobra comme moi...
Pas de couteaux proposés !
Info et crédits photos tiré du site officiel Rottefella

Voile propose une fixation décliné en deux modèles

La switchBack, modèle homme et modèle femme. Concepte très séduisant quant à sa simplicité de fonctionnement, la robustesse légendaire de Voile, le point de rotation situé sous la pointe des chaussures et sa légereté garantie...( ma future fixation ? ). On peut bien évidement changer la dureté des piston, cette fixation est livrée de base avec deux cales de montées de hauteurs différentes.

Poids: 1362 g - hauteur: 25 mm - débattement: ? °
Voile propose des couteaux fixes, à l'ancienne ! deux largeurs sont proposées 92mm et 112 mm, pour du fat !
Usage: bottage à priori faible, manipulation des cales correcte, changement de position à l'aide des batons, à priori aisé, blocage par la glace peu probable
Info et crédits photos tiré du site officiel Voile
7TM propose toujours la première fixation de telemark rando

La 7TM tour a été revue l'année dernière, maintenant dotée de la Power Bar, elle s'appelle la Power Tour. Cette power barre rend cette fixation légèrement plus nerveuse, en donnant un peu plus de relance. Une très bonne fixation de randonnée apparue sur le marché, il y a bientot 5 ans. Elle est aujourd'hui la seule fixation proposant trois options conjuguées: randonnée, sécurité de déclenchement et stop skis. Elle est livrée avec une seule cale de montée qui propose deux positions. Un des avantages de la 7tm est la possibilité d'avoir plusieurs paires de skis équipées d'embases 7tm et une seule fixation, cela réduit les coûts d'investissement ! (c'est mon cas ! trois paires, une seule fixation...). Les couteaux proposés sont mobiles, et de deux largeures différentes 85 mm et 105 mm. Beaucoups d'avantages, mais quelques points négatifs: relance inférieure aux fixations dites à câbles, et le poids !



Poids: 1730 g - hauteur: 33 mm - débattement: 75°
Couteaux mobiles, le telemarkeur doit déchausser pour les positionner.

Usage: pas de bottage ! manipulation des cales corecte, changement de position à la main mais facile, blocage par la glace rare.

Pour vous convaincre, ce petit pdf !
Info et crédits photos tiré du site officiel 7TM


Black Diamond et la O1

Le constructeur americain propose depuis deux ans la O1, fixation présentant la particularité de posséder deux pistons situés sous la semelle de la chaussure. Cette fixation offre une très bonne relance. L'ergonomie du changement de position rando/descente a été judicieusement étudié. Maintenant, cette génération de fixations Black Diamond connaissent des problèmes de fragilité, ce qui n'est pas recommandé en rando ! (perte de l'étrier arrière, devissage intempestif des pistons...). Cette fixation bien que distribuée en Europe, est très peu répandue...Si vous l'avez, faites vous connaitre et donnez nous vos impressions !







Poids: 1680 g - hauteur: 27.5 mm - débattement: 55°
BD propose des couteaux mobiles, deux largeures 82 mm et 100 mm
Usage: bottage à priori faible, manipulation des cales corecte, changement de position facile à l'aide des batons quand ce n'est pas pris dans la glace.
Info et crédits photos tiré du site officiel BDO1


G3 et les deux TARGA Ascent
Un très bon compromis, la fameuse G3 additionnée d'une articulation pour la randonnée. Peut être la fixation de randonnée la plus nerveuse avec la Voile. Il est possible de la choisir avec des cartouches worldCup, Xmountain ou CrossTour. L'expérience montre quelques faiblesses pour cette fixation. Il n'est pas rare de perdre la cale de montée complémentaire. En rando si vous êtes dans un grand jour de froid, prévoir de passer un bon 15 minutes pour debloquer la fixation en position descente... c'est du vécu ....Des couteaux sont disponibles et peuvent être montés sans déchausser, deux largeures 85 mm et 110 mm.


G3 propose deux modèles :

le premier pour sa légèreté





Poids: 1406 g - hauteur: 40 mm - débattement: 55°

La deuxième forte... pour sa solidité, réalisée en inox !
Poids: 1580 g - hauteur: 40 mm - débattement: 55°
Info et crédits photos tiré du site officiel G3

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Je possède la G3 depuis 2 ans, 45000 m de dénivelées au compteur, et j'en suis ravis. Ça me change des Chilis. Les +, son look, facilité de chaussage, très bonne stabilité, pas de botte, bien solide. Je skie en large (90 en patin). La cale arrière intégrée en cale de montée est accessible, facile à mettre et à enlever (même avec le bâton). Les -, la cale arrière qui ne cesse de retomber par neige froide et dure, et la neige qui gèle et qui s'accumule dans le mécanisme pour repasser en position descente. Le calage est trop haut à mon goût, on perd en contact neige, pas besoin d'être si haut avec des skis larges. Mais pour moi, c'est de la balle.